14 octobre 2006

Clématite Docteur Ruppel


Avec ce beau temps, 21° à l'ombre, je n'ai pas résisté à la tentation de jardiner. Afin d'habiller cet affreux, mais utile mur, j'ai décidé de l'habiller de quelques plantes grimpantes.
Pour commencer une clématite, elle appartient à la famille des renonculacées.
Son entretien est peu exigeant, des arrosages fréquents en période de sécheresse.
un apport d'engrais au printemps, sera bénéfique.
Elle se plaît sur de vieux murs, des treillages, des grillages mais aussi dans les arbres. En effet, ses nombreuses vrilles lui permettent de grimper partout !
Grâce à un développement de 5 à 6 mètres de haut, la clématite 'Dr Ruppel' peut décorer un mur, mon mur.
Elle produit de grandes fleurs de 18 à 22cm pour  une première floraison au début de l’été et une remontée abondante à l’automne.
D'un coloris rose tendre, valorisant des nervures plus foncées, cette clématite a la prétention de conserver toutes ses couleurs en plein soleil. Elle produit des fruits décoratifs en forme de pompons chevelus.
Elle doit être plantée avec le pied à l'ombre et les fleurs au soleil. Au printemps,  je protègerai le pied du soleil, à l'aide d'une tuile.
J'ai creusé un trou de 50 cm en tous sens, j'ai drainé avec des débris de poterie.
La motte a été inclinée vers le mur, une partie de la tige enterrée.
Je vais pailler pour la protéger durant son premier hiver.
Au printemps je devrai la ligaturer, sans la serrer au niveau du mur, avec du raphia. Pour le moment c'est impossible, car elle est vraiment minuscule.


 

Posté par Atlantique à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Clématite Docteur Ruppel

Nouveau commentaire